mon panier Editions Sully

Maison d’édition indépendante fondée en 1992


Précis de matière ostéopathique

Pascal Javerliat


Ce Précis de matière ostéopathique est un ouvrage d’enseignement fondamental destiné à la compréhension et à l’application rationnelle de l’ostéopathie.
en stock
Collection : Ostéopathie
Nombre de pages : 256
Format : 150 x 225mm
Date de parution : octobre 2008
ISBN : 978-2-35432-021-8
30,00€
Quantité : Ajouter au panier




Ce Précis de matière ostéopathique est un ouvrage d’enseignement fondamental destiné à la compréhension et à l’application rationnelle de l’ostéopathie.
Recueil de référence, il accompagnera l’étudiant en ostéopathie durant toute sa scolarité et permettra aux autres professions de santé d’avoir une approche précise de cette discipline.

Dans une première partie, il décrit les principes qui ont servi de base aux pionniers de l’ostéopathie – Andrew Taylor Still, John Martin Littlejohn, William Garner Sutherland – en les replaçant dans le contexte médical et philosophique de l’époque, ce qui permet d’appréhender l'évolution du concept.

La deuxième partie est consacrée à la définition du corpus théorique de l’ostéopathie, en utilisant un vocabulaire actuel, confronté aux données acquises des sciences biologiques et humaines.

La troisième partie propose d’illustrer ces principes selon une approche mécanique de la santé. La démarche thérapeutique qui en découle permet d’aborder l’organisme dans sa globalité, au-delà de ses seuls constituants musculo-squelettiques.

En rassemblant des données éparses, en les structurant et en les confrontant aux connaissances validées, Pascal Javerliat réactualise le concept ostéopathique en respectant la tradition. Il œuvre de ce fait à asseoir la légitimité de l’ostéopathie dans le domaine de la santé et propose un ouvrage qui manquait dans la littérature ostéopathique.

Préface
Introduction

PREMIERE PARTIE : Les fondateurs de l’ostéopathie
1 • La pensée d’Andrew Taylor Still

Une conception théiste
  • Le méthodiste
  • Dieu omniprésent
    Une approche scientifique
  • Le contexte technologique
  • La prévalence de l’anatomie
  • Quand la spiritualité sous-tend l’approche scientifique
  • Les principes « physiologiques »
  • L’électricité : autre principe organisateur
  • Une loi générale pour expliquer la maladie
  • La compréhension de la globalité du corps
    Le vitalisme
  • Un concept post-newtonien
  • Définition
  • Une vision théologique
  • Le tout est plus que la somme des parties
  • La relation dynamique
  • La question de la finalité
    Synthèse du chapitre

    2 • L’apport de John Martin Littlejohn
    La filiation stillienne
  • Comment Littlejohn fut amené à rencontrer Still
  • Une collaboration fructueuse et éphémère
  • Des références à Still mais pas uniquement
    La physiologie : second pilier de l’ostéopathie
  • Axiomes physiologiques
  • La force vitale
  • De la vibration au mouvement
  • L’unité du corps à travers le mouvement
  • La relation entre les rythmes biologiques et la mobilité
    La mécanique : clé de voûte des deux piliers
  • Les lignes : modèle conceptuel newtonien
  • La ligne antéro-postérieure
  • La ligne postéro-antérieure
  • La ligne centrale de gravité
  • Les lignes de tension ou triangles
  • Les arches structurelles
  •  
  • La double arche et les arches fonctionnelles
  • La double arche
  • Les arches fonctionnelles
    Synthèse du chapitre

    3 • La contribution de William Garner Sutherland
    Le lien avec Still
    L’élaboration d’un nouveau concept
    Les évolutions du concept
    L’abandon des théories mécaniques et biomédicales
    L’interactivité de la palpation
    Le mécanisme respiratoire existe-t-il ?
    Synthèse de chapitre

    DEUXIEME PARTIE : Le concept théorique de l’ostéopathie

    Définition de l’ostéopathie
    4 • Une approche environnementale
    La santé et la maladie
    Le principe d’adaptation/compensation
    La structure gouverne la fonction
    La prééminence des systèmes nerveux et cardio-vasculaire

    5 • Comprendre l’état de santé
    Le terrain et la toxémie
    L’ajustement du corps et l’autoguérison
    L’intérêt des symptômes

    6• La dysfonction somatique
    Description
    La dysfonction somatique articulaire
    Les mouvements majeurs gouvernent les mouvements mineurs
    Neurophysiologie de la dysfonction somatique
    La palpation des dysfonctions somatiques articulaires
    La dysfonction somatique viscérale
    La dysfonction « somatique » cranio-sacrée
    La dysfonction totale
    La dysfonction primaire et le schéma dysfonctionnel

    7 • Le dignostic ostéopathique
    Le diagnostic palpatoire
    Le diagnostic étiopathique
    Le diagnostic d’exclusion

    8 • L’ajustement
    De l’usage des « drogues » en ostéopathie
    L’ajustement spécifique nutritif
    L’ajustement spécifique structurel
    L’ajustement spécifique environnemental
    La transformation de l’ajustement spécifique en message physiologique
  • Le lien mécanique
  • Le lien neurologique
  • Le lien vasculaire

    9 • Le trouble fonctionnel
    Description
    Classification
    Synthèse du chapitre

    TROISIEME PARTIE : Une approche mécanique de la santé

    10 • Supporter des charges de compression
    La résistance à supporter les contraintes mécaniques
    Le comportement des tissus biologiques
    Le modèle mécanique de la tenségrité

    11 • Les réactions de l’organisme aux contraintes
    La réaction neurologique
    Rôle de la compartimentation fasciale
  • Les fascias externes
  • Les fascias internes
  • Les membranes de l’axe cérébro-spinal
  • Les connections des trois systèmes
    La réaction structurelle
    La biotypologie
    L’adaptation fasciale

    12 • Les systèmes fonctionnels d’amortissement et de soulagement des contraintes
    L’amortissement des contraintes au niveau du pied
  • Les adaptations statiques
  • Les adaptations dynamiques
  • La chaîne dysfonctionnelle du pied
    L’amortissement des contraintes au niveau du bassin
  • L’architecture du bassin
  • Les mouvements entre le sacrum et les iliums
  • Les mouvements du bassin durant la marche
  • Les ligaments ilio-lombaires
  • Le ciseau lombo-pelvien
  • Les dysfonctions somatiques sacro-iliaques
    L’amortissement des contraintes au niveau du rachis typique
  • Les facteurs d’amortissement rachidiens
  • La hiérarchisation des dysfonctions somatiques vertébrales
  • Les lois de Fryette
  • Le rachis cervical supérieur
    Synthèse du chapitre

    Conclusion
    Références
    Table des illustrations
    Index