mon panier Editions Sully

Maison d’édition indépendante fondée en 1992


Les Immortels

Visages de l’incroyable en Birmanie bouddhiste

Guillaume Rozenberg


1952. Dans un village de Birmanie centrale, un paysan de vingt-six ans quasiment analphabète est soudain possédé par des weikza.
en stock
Collection : Spiritualité
Nombre de pages : 352
Format : 150 x 225mm
Date de parution : décembre 2010
ISBN : 978-2-35432-051-5
22,00€
Quantité : Ajouter au panier

Ouvrage publié avec le concours du centre national du livre


1952. Dans un village de Birmanie centrale, un paysan de vingt-six ans quasiment analphabète est soudain possédé par des weikza. Personnages clés dans le bouddhisme birman, les weikza sont des êtres humains qui ont acquis des pouvoirs extraordinaires, dont la faculté de prolonger leur existence : lorsqu'un individu a atteint l'état de weikza il ne meurt pas, il " sort " et part résider dans un lieu invisible réservé aux êtres de sa qualité. De là il peut entrer en relation avec le monde afin d'accomplir une œuvre de salut en protégeant et en propageant la religion bouddhique. Particularité remarquable du culte qui se constitue autour du jeune paysan : les quatre weikza âgés de 150 à 1 000 ans dont il est devenu le médium apparaissent régulièrement sous forme humaine, en chair et en os.

Les Immortels nous fait pénétrer au cœur de ce culte qui depuis plus de cinquante ans attire des fidèles de tout le pays, venus dans l'espoir de voir les weikza et leur rendre hommage, de recevoir leur enseignement et bénéficier de leur pouvoir. Mêlant narration de l'incroyable et réflexion sur les formes d'expérience du religieux, l'ouvrage parle du surnaturel, de la croyance ou plutôt du croire, de la fabrication de soi, de l'invulnérabilité et de la servitude aussi. Les " Immortels ", ce sont en fait tous ces hommes et ces femmes qui participent au façonnage du culte, un des phénomènes religieux les plus importants de la Birmanie contemporaine.

Chargé de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique et membre du Centre d'anthropologie sociale (Toulouse), Guillaume Rozenberg, mène ses recherches dans le domaine de l'ethnologie du fait religieux. Ses travaux portent sur les figures de la sainteté et les cultes associés dans le bouddhisme birman. Les Immortels est son second ouvrage, après Renoncement et puissance. La quête de la sainteté dans la Birmanie contemporaine (2005).

Avis au lecteur

Livre premier : De la Croyance au Croire

Livre second : Être disciple, faire le culte

Livre troisième :Le Possédé

Livre quatrième : Invulnérables

Livre cinquième : L'épreuve du feu

Dramatis Personae
Carte