mon panier Editions Sully

Maison d’édition indépendante fondée en 1992


Ostéopathie crânienne structurelle

La tenségrité appliquée aux bilans, aux techniques gestuelles et aux concepts crâniens

Gilles Boudéhen


Cet ouvrage est né de la volonté de favoriser la transmission d'une gestuelle crânienne structurelle en direction des ostéopathes.
en stock
Collection : Ostéopathie
Nombre de pages : 224
Format : 200 x 270mm
Date de parution : octobre 2011
ISBN : 978-2-35432-065-2
58,00€
Quantité : Ajouter au panier

Photos couleur
Photos couleur


Cet ouvrage est né de la volonté de favoriser la transmission d'une gestuelle crânienne structurelle en direction des ostéopathes. Son originalité tient au fait d'appliquer strictement les principes généraux de manipulation structurelle au crâne, zone généralement réservée à l'ostéopathie fonctionnelle. Bien loin l'idée de dénigrer l'apport de l'ostéopathie fonctionnelle à la sphère crânienne ! Il s'agit plutôt d'apporter un éclairage nouveau sur l'ostéopathie crânienne et de basculer au registre de l'" acquis " une gestuelle ancestrale relevant de l'" inné ". Nous avons parfois oublié le caractère mécaniste des origines de l'ostéopathie crânienne.

La première partie de cet ouvrage tentera d'expliquer les fondements de la manipulation structurelle crânienne. Mais le but majeur consiste dans une deuxième partie à préciser un certain nombre d'éléments incontournables de la manipulation structurelle crânienne. La pratique gestuelle structurelle obéit en effet à des lois de bon sens mécanique. Ces dernières seront rappelées puis retranscrites et appliquées au domaine crânien.

Dans cette optique, la tenségrité est un prétexte pour analyser le travail crânien sous un angle purement mécaniste et structurel. Le concept de tenségrité a l'avantage d'être dénué de croyance et d'initiation pratique ; il repose sur un modèle architectural et mathématique. Il satisfait aux exigences mécaniques recherchées et présente pour nous un intérêt didactique permettant de ramener tous les outils gestuels crâniens dans une même logique, sans exclure le fonctionnel ou le structurel sous prétexte d'être d'une obédience ou d'une autre.

Il faut comprendre le travail crânien autrement, tant sur le plan de son action mécanique que sur la gestion corporelle du thérapeute, pour réaliser la correction crânienne ; le prisme de la tenségrité nous servira de fil rouge. Le lecteur pourra ainsi s'approprier tout ou partie de cette gestuelle, l'intégrer dans sa pratique habituelle de travail, en tirer au final un bénéfice et une efficacité immédiate. Seul l'apprentissage gestuel pratique peut permettre l'acquisition d'un outil ostéopathique fiable, thérapeutique et offrant toutes les garanties d'innocuité.

Remerciements
Préface
Introduction
   - Comment apprendre à manipuler ?
   - Apprendre où manipuler ?
   - Manipuler

Chapitre 1
Le génie de Sutherland
    La stérilité de ses héritiers !
    La logique du concept crânien
       - Et si la terre était ronde ?
    Introduction d'un nouveau modèle : la tenségrité
       - La tenségrité
    Quelques notions de tenségrité
       - Les composants
       - Les arrangements géométriques des composants entre eux
    Le crâne confronté au modèle de tenségrité
       - Les composants
       - L'arrangement géométrique des composants
    Intérêts ostéopathiques de ce modèle de tenségrité
    Les outils crâniens structurels
       - Pour travailler le crâne selon les composants
          - Pour travailler le système selon l'arrangement géométrique des composants
    Les différentes approches ostéopathiques
Chapitre 2
Les grands principes structurels crâniens
    Le crâne ne bouge pas seul, il est déformable !
    Définition de la lésion structurelle crânienne
    Écoute crânienne ?
    Mise en évidence d'une lésion structurelle crânienne
    Il n'y a pas d'axe dans le crâne !
    Les différents tableaux adaptatifs crâniens
    Bilan mécanique et diagnostic crânien
       - Les paramètres physiologiques
       - Les paramètres orthonormés
       - Notion de malléabilité osseuse du nourrisson
    Manipulations crâniennes
       - Techniques articulaires
       - Techniques membraneuses
       - Techniques intraosseuses
Chapitre 3
Les grands principes de la manipulation structurelle appliqués au bilan et au traitement crânien
    Glossaire
    A. Réglage de la hauteur de la table
    B. La prise
    C. Points stratégiques
    D. L'interface
    E. Le vissage des deux mains pour armer la prise
    F. Le contact osseux
    G. La troisième main
    H. La fermeture du circuit
    I. La " mise à la terre "
    J. Notion d'autocontrainte du thérapeute
    K. L'empilement et l'alignement
    L. L'architecture indéformable du thérapeute
    M. L'icosaèdre thérapeutique
    N. Le slack crânien
    O. Recherche des paramètres lésionnels
    P. Laisser " l'effet " se faire !
    Q. La correction conjonctive ou le thrust crânien
    R. Les civilités tissulaires
Chapitre 4
Le bilan des deux sphères : approche et diagnostic structurel crânien
    Le test des deux sphères
       - La sphère postérieure ou occipitale
       - La sphère antérieure, on l'appellera " fronto-sphénoïdale "
       - Fermeture du circuit
    L'enquête conjonctive
    Les deux sphères temporales
       - Rappels anatomiques des différents points pivots du temporal
       - Le bilan des pivots du temporal
    L'enquête se complique
       - Le " coup du parapluie "
Chapitre 5
La gestuelle du thérapeute, moteur du soin ostéopathique
    La notion d'autoempilement
      1) La phase d'enracinement au sol
      2) L'opérateur lâche son diaphragme pelvien
      3) Il relâche son diaphragme thoracique
      4) Il détend alors le diaphragme scapulaire
      5) Il lâche son diaphragme crânien
    Le mécanisme correctif structurel crânien : le slack est féminin, le trust est masculin !
       - Le slack est féminin
       - Le thrust est masculin
       - La naissance du soin, la correction est l'enfant du slack et du thrust
    Comment changer la qualité élastique du conjonctif lésé ?
Chapitre 6
Les principales prises crâniennes
    Prise occipitale en berceau
    Prise occipitale à deux mains
    Prise frontale à deux mains
    Prise frontale à une main
    Prise ethmoïdale
    Prise sphénoïdale dite " en grappin "
    Prise temporale à cinq doigts
    Prise temporale " au fût mastoïdien "
    Prise maxillaire
    Prise maxillaire bilatérale
    Prise malaire
    Prise pariétale à cinq doigts
    Prise " rugby " chez le nourrisson
Chapitre 7
Les principales techniques structurelles crâniennes
  • Techniques de la sphère postérieure et de la base

  • Technique d'ouverture du foramen magnum
    Technique de libération de l'articulation Occipito-Mastoïde (OM)
    Technique de libération du pivot Hinge Mastoïdien (HM)
    Technique Pétro-Jugulaire (PJ) et Pétro-Basilaire (PB)
    Technique Sphéno-Pétreuse (SP)
  • Techniques de la sphère antérieure

  • Technique de soulèvement du frontal
    Technique de soulèvement du frontal avec les paumes des mains
    Technique de libération de la surface en L sphéno-frontale
    Technique du pivot Sphéno-Squameux (SS)
    Technique d'" essorage " de l'ethmoïde
  • Techniques de la face

  • Technique du pilier interne ou fronto-maxillaire
    Technique intermaxillaire et de descente du massif facial
    Technique du pilier externe ou fronto-zygomatique
    Technique maxillo-zygomatique
    Technique de libération de l'os palatin
    Technique de la pyramide nasale
  • Techniques de la voûte

  • Technique de soulèvement des pariétaux et bilan sutural de la voûte
    Technique de soulèvement des pariétaux avec les paumes des mains
  • Techniques membraneuses

  • Technique de compression de l'écaille occipitale
    Technique des quatre diaphragmes
    Technique de la " balance à or "
  • Techniques de drainage du crâne

  • Drainage du plexus veineux ptérygoïdien
  • Technique mécanique de thrust de peau
Conclusion
Bibliographie

Technique de libération de l’os palatin [format pdf]