mon panier Editions Sully

Maison d’édition indépendante fondée en 1992


Le Lien Mécanique Ostéopathique

Théorie et pratique

Paul Chauffour et Eric Prat


Le Lien Mécanique est une méthode ostéopathique innovante qui s’appuie sur les principes essentiels de l’ostéopathie traditionnelle de A.T. Still.
en stock
Collection : Ostéopathie
Nombre de pages : 208
Format : 200 x 270mm
Date de parution : septembre 2003
ISBN : 2-911074-62-9
40,00€
Quantité : Ajouter au panier


Photos et schémas


Le Lien Mécanique est une méthode ostéopathique innovante qui s’appuie sur les principes essentiels de l’ostéopathie traditionnelle de A.T. Still. Reposant sur une importante expérience clinique, à la fois de la part des auteurs de l’ouvrage et de nombreux autres praticiens formés à la méthode, le Lien Mécanique propose, pour le diagnostic et l’ajustement, un ensemble de techniques spécifiques.

Ainsi les tests de mise en tension permettent d’examiner avec simplicité la totalité du corps et de mettre en évidence l’ensemble des lésions existantes. Les tests en balance permettent de hiérarchiser avec logique ces lésions afin d’en dégager les dominantes et la primaire. Ce système diagnostique a rendu possible l’exploration de champs anatomiques jusqu’alors négligés et de découvrir des lésions ostéopathiques méconnues : le diastasis articulaire, la fixation des lignes de force intra-osseuses ou la lésion de l’artère jouent par exemple un rôle étiopathologique considérable dans beaucoup de cas. Le fait de connaître ces lésions, de savoir les tester et les traiter constitue une grande avancée en thérapie manuelle.

Au niveau du traitement, la technique originale du recoïl permet une correction rapide et efficace des lésions primaire et dominantes afin de normaliser, directement ou indirectement, toutes les lésions existantes. Cette technique est sans contre-indication chez l’ensemble des patients.

Cet ouvrage expose de façon claire et détaillée la méthodologie du Lien Mécanique. C’est un ouvrage totalement nouveau qui fait suite à une première présentation de la méthode en 1985. Cette édition française est à l’origine de l’édition américaine (Mechanical Link, 2002).

Introduction

Chapitre 1 – Embryologie et histologie du tissu conjonctif

De l’intérêt de quelques rappels
Le mésoblaste
Le tissu conjonctif
Le lien mécanique

Chapitre 2 – Anatomie des fascias

Le fascia superficiel
Le fascia profond
Le fascia dure-mérien
Le fascia superficialis
Le lien fascial

Chapitre 3 – La lésion ostéopathique

Genèse de la lésion ostéopathique
Étiologie de la lésion ostéopathique
La lésion ostéopathique individuelle
La lésion ostéopathique totale
La lésion primaire

Chapitre 4 – Posture et attitudes comportementales

La posture
Les attitudes comportementales
L’examen visuel
L’évaluation

Chapitre 5 – Les tests

Détermination d’une lésion ostéopathique
Protocole d’examen
Des tests, encore des tests…

Chapitre 6 – Le recoïl

Le choix de la technique
Principe et avantages du recoïl
Le recoïl, phase 1
Le recoïl, phase 2
Le recoïl, phase 3
Le recoïl, phase 4
Les phases expérimentales du recoïl
De l’intérêt des différentes phases du recoïl
Les modes d’action du recoïl

Chapitre 7 – L’unité vertébrale

Examen général
Traitement
Cas particuliers
Ce qu’il faut retenir

Chapitre 8 – L’unité thoracique

Cuirasse ou carapace ?
Diagnostic et traitement

Chapitre 9 – L’unité périphérique

N’amputons pas l’ostéopathie !
L’examen général des membres
La lésion articulaire individuelle
La lésion des os longs
La lésion de diastasis articulaire
La lésion symptomatique « à ne pas traiter »
La lésion symptomatique qu’il faut traiter

Chapitre 10 – L’unité des lignes de force intra-osseuses

De la biomécanique à l’architectonique du corps humain
Physiologie de l’os
Protocole d’examen et de traitement
Les bosses crâniennes
« Arthropathe » ou ostéopathe ?

Chapitre 11 – L’unité viscérale

Un juste retour aux sources
Protocole d’examen
Quantité et qualité

Chapitre 12 – L’unité vasculaire

Une histoire de cœur
La lésion ostéopathique de l’artère
Importance de l’artère dans le concept ostéopathique
Rôle biomécanique de l’artère
Système artériel et système veineux
Système artériel et système musculaire
Système artériel et système nerveux périphérique
Système artériel et système neurovégétatif
Les « organes vasculaires »
La lésion artérielle et les suites de traumatisme
Ostéopathie et prévention des altérations vasculaires
Le traitement
La règle de l’artère

Chapitre 13 – L’unité céphalique

De l’ostéopathie dite crânienne…
…au lien mécanique de la tête osseuse
Les trois étages de l’unité céphalique
Le système dure-mérien
Le module temporo-mandibulaire
Les dents
Le massif facial
Les cavités de la tête osseuse
Les sutures crâniennes
Les bosses crâniennes
Les lignes de force de la tête osseuse
Protocole de traitement

Chapitre 14 – L’unité du derme

La lésion cutanée
La cicatrice
Protocole
Pour « peaufiner » le traitement

Chapitre 15 – Modalités et perspectives particulières

Le traitement orienté
Le ciblage
Le criblage
La femme enceinte
Le nourrisson
Le traitement anti-tabac
L’animal
Traitement et auto-traitement du lien fascial

Chapitre 16 – Approche énergétique

Vision mécaniste ou énergétique ?
Le concept de l’énergie en ostéopathie
Source d’erreurs des approches substituées
Les différents territoires énergétiques
Modifications des lésions ostéopathiques selon les rythmes énergétiques
Approche énergétique du Lien Mécanique
Technique du recoïl et action énergétique
Ostéopathie et homéopathie
Ostéopathie et acupuncture
La structure comme support de l’énergétique

Conclusion
Bibliographie
Table des figures