mon panier Editions Sully

Maison d’édition indépendante fondée en 1992


Les enseignements du maître zen Dôgen

Shôbôgenzô zuimonki

Maître Dôgen


Le Shobogenzo Zuimonki est un recueil d'enseignements du maître zen Dogen pris en note et consignés par son fidèle disciple et successeur, Koun Ejo.
en stock
Collection : Spiritualité
Nombre de pages : 240
Format : 150 x 230mm
Date de parution : mai 2001
ISBN : 978-2-35432-089-8
20,00€
Quantité : Ajouter au panier

Traduit du japonais et commenté par Kengan D. Robert


Le Shobogenzo Zuimonki est un recueil d'enseignements du maître zen Dogen pris en note et consignés par son fidèle disciple et successeur, Koun Ejo.
Eihei Dogen (1200-1253) est l'un des grands maîtres de l'histoire du bouddhisme dont l'influence se perpétue jusqu'à nos jours. Fondateur du zen Soto au Japon, il est tenu dans la plus haute estime à la fois pour la rigueur de sa pratique monastique et pour l'acuité de son esprit. Son œuvre monumentale, le Shobogenzo, est le sommet de la littérature et de la philosophie bouddhiques japonaises mais reste difficile d'accès notamment en raison de grandes difficultés de traduction.

Il en va différemment avec le Zuimonki, qui signifie littéralement " Notes fidèles de paroles entendues ". Koun Ejo y a rassemblé des conseils, des admonestations, des réponses à des questions, que Dogen a délivrés au groupe de disciples qui l'entouraient au Koshoji, près de Kyoto, qui fut le premier véritable temple zen Soto au Japon. Il s'adresse à des moines, des moniales, et également des laïcs, dans un langage simple et direct.
Il y est question de la pratique, de l'attitude correcte à développer dans la vie, des difficultés rencontrées sur le chemin, qui sont les mêmes hier qu'aujourd'hui. Dogen parle sans ambages de l'Éveil et de la stricte discipline qui y conduit ; son enseignement, limpide et sans équivoque, montre, loin des spéculations intellectuelles, ce qu'est réellement la pratique du bouddhisme zen.

Ce Shobogenzo Zuimonki, traduit et commenté à partir de la version la plus ancienne dite de "Choenji" par Kengan D. Robert, lui-même maître zen formé au temple de Eiheiji, constitue donc un véritable joyau pour tous ceux qui veulent découvrir et étudier le zen et le bouddhisme.